Dureté des gemmes et pierres fines, précieuses et semi-précieuses

Résistance à la rayure

La dureté microscopique (macrodureté) d’une gemme est jugée par son aptitude à résister à la rayure. Pour faire une comparaison entre deux gemmes, il suffit des les frotter l’une contre l’autre. Elles sont de même dureté si elles se rayent l’une contre l’autre. Il est donc possible de classer qualitativement toutes les gemmes par duretés croissantes. Pour des raisons de commodité, dix minéraux ont été choisis comme références par le minéralogiste allemant Friedrich Mohs et adoptés depuis internationalement; ces minéraux numérotés de 1 à 10, constituent l’échelle qualitative de dureté ou échelle de Mohs:
Diamant (10), rayé uniquement par lui même, corindon (9), topaze (8), quartz (7), othose (6), apatite (5), fluorite (4), calcite (3), gypse (2), talc (1), rayé par tous les minéraux mais n’en rayant aucun.

Couleurs des pierres précieuses

Dire qu’un rubis est rouge, c’est traduire par « rouge » l’impression ressentie lors de son examen à la lumière du jour, et la nature de la lumière doit parfois être précisée. Par exemple, l’alexandrite est aussi verte qu’une émeraude à la lumière de midi, et aussi rouge qu’un rubis à la lueur des chandelles. Mais quelle impression en recevra un daltonien? la couleur intrinsèque d’une gemme n’existe pas. La gemme modifie la lumière ambiante qui la traverse et l’observateur interprète en termes de couleur la différence entre la lumière modifiée par la gemme et la lumière ambiante. Dans un environnement lumineux rouge ou jaune, un rubis parait incolore, et un saphir noir.

La portabilité des gemmes

Un minéral ou une roche doit pouvoir résister à la corrosion, qu’elle soit le fait de liquides ou de solides. Ainsi, malgré sa limpidité et les vives couleurs bleues ou rouges qu’il présente parfois, le sel gemme, soluble dans l’eau, n’est en aucun cas une gemme, au sens gemmologique du terme.
Une pierre précieuse, fine ou ornementale, est une pierre « noble » au sens médiéval du terme: elle résiste à tous les agents usuels d’altération (acide gras, acides et bases domestiques, chocs légers, rayures…)

Avant propos sur les qualités des gemmes et des pierres fines

Pour être utilisée en joaillerie ou en ornementation, une gemme doit répondre à certains critères dont les principaux sont la portabilité, la couleur, la masse et la densité, la transparence et la pureté.
La dimension du brut conditionne aussi le type de la taille. La mise en valeur de la pierre dépend du travail du lapidaire.

Choisir son bracelet chakra en ligne
Conseils pour choisir des bijoux en pierres naturelles