Insigne social des gemmes

Que signifie la gemme?

La gemme marque également la fonction sociale, non seulement du chef, mais aussi de ses assistants et de ses féaux. Pour montrer sa puissance et impressionner son adversaire, le monarque se couvre de pierres. Ainsi agirent Charles le Téméraire tout au long de sa vie (1433-1477), François 1er et Henri VII au Camp du Drap d’or (1520).

Dans une société très hiérarchisée comme la République romaine, un insigne marque le rang social, telle la bague des chevaliers qui parviendra jusqu’à nous sous le nom de chevalière. De même, à la Renaissance, l’enseigne de la coiffure (agrafe de chapeau) indique en quelque sorte le grade de son propriétaire.

La gemme est aussi le support su sceau, insigne de l’individu qui peut, grâce à lui, affirmer sa volonté ou marquer sa propriété. Le négociant sumérien est enterré avec son sceau, preuve tangible de son individualité. Le sceau, qui représente la volonté du monarque, devient l’emblème du pouvoir : le garde des Sceaux est un important personnage de l’Etat. Confier la bague sigillaire à un ambassadeur revient à lui donner tout pouvoir.

Par delà, la gemme, notamment gravée, affirme l’appartenance de l’individu à tel ou tel parti. Elle peut être donnée en remerciement de services ou être portée en signe de soumission. Sur le plan privé, elle peut matérialiser sur un échange de voeux et en devenir le symbole, telles les pierres offertes à l’occasion de fiançailles.

Les vertus thérapeutiques du bracelet œil de tigre
Protéger ses bijoux en choisissant un coffre-fort sécurisé