Propriétés physiques de la néphrite

La néphrite est une variété microcristalline très compacte et extrêmement tenace de fibres entrecroisées de trémolite, siclicate calcomagnésiens en ruban parfois riche en fer. L’augmentation de la teneur en fer assombrit la couleur de ce minéral; le terme ferreux extrême de la famille est nommé actinote.
La couleur de la néphrite varie du gris-blanc « graisse de mouton » au vert soutenu. Les chinois désignaient par chou le vert des néphrites de Khotan et par épinard celui des néphrites du Baïkal à inclusions de graphites. Cependant, la présence de fer peut aussi se traduite par des tons bleus (rares) ou des tons rouges (dans le cas d’inclusions de limonite). Un spectre d’absorption attribué au fer ferreux s’observe difficilement (bandes 460 et 498nm).
Des inclusions noires de magnétite ou d’hématite et des inclusions blanches de feldspaths peuvent traverser la néphrite. Sa dureté est de 6. Sa cassure granuleuse, peut parfois être brillante sur les fibres. Sa densité est de l’ordre de 3 et son indice de réfraction de l’ordre de 1,61.
La néphrite se polit bien et possède un éclat gras caractéristique, déjà vanté par Confucius.

Nephrite et Jade

La néphrite, un minéral silicate de qualité gemme de la série des amphiboles trémolite-actinolite. C’est le moins apprécié mais le plus courant des deux types de jade, que l’on trouve généralement sous forme d’agrégats translucides à opaques, compacts et denses, constitués de touffes de fibres longues et fines finement entremêlées. Il se distingue de la jadéite (q.v.), l’autre forme de jade, par sa fracture en éclats et son lustre huileux. De couleur verte ordinaire, la néphrite est généralement tachetée ou mouchetée d’inclusions sombres.

Choisir son bracelet chakra en ligne
Conseils pour choisir des bijoux en pierres naturelles