Symboles élémentaires et attributs divins des gemmes

couronne-imperatrice-eugenie

C’est évidemment leur couleur qui attira l’attention de nos ancêtres vers les pierres ornementales et les gemmes. Emeraude et jaspe vert, parce qu’ils évoquent les jeunes pousses végétales et les futures récoltes, deviennent des symboles d’espérances et de renouveau et donc d’immortalité; rubis et grenats rouges, qui suggèrent le feu et le sang, sont pris pour symboles de force et de vie et donc d’ardeur; saphir et lapis-lazuli, qui rappellent le bleu du ciel d’où viennent pluies, orages et tourmentes, représentent les puissances divines et deviennent ainsi un symbole d’intercession auprès des dieux; or et ambre, parce qu’ils font penser au soleil, source de chaleur bienfaisante, sont choisis pour symboliser la protection divine.

Signification religieuse

Ainsi les gemmes sont elles d’abord des parcelles divines dont il est fait hommage (sacrifice) aux dieux pour apaiser leur courroux et obtenir leur faveur. C’est le « fils du ciel », l’empereur de Chine, qui utilise le « pi » (symbole du ciel) pour intercéder en faveur de son peuple; c’est le tyran Polycrate qui jette sa bague à la mer pour tenter d’apaiser la Fortune; ce sont les Chibchas d’Amérique du Sud qui offrent or et émeraude au « lac de graisse » (lac Titicaca). Chefs de tribus, prêtres et monarques, qui intercèdent auprès des divinités au nom du peuple, détiennent naturellement les emblèmes de la puissance divine dont ils sont les porte-parole. Les couronnes royales et impériales du Moyen Age sont ornées de saphirs, symbolisant l’union du monarque et du ciel, et de rubis, symbolisant l’ardeur du monarque au combat.

Conseils pour choisir des bijoux en pierres naturelles
Les bienfaits de la lithothérapie et des pierres semi-précieuses