Vendre de l’or

bijoux or, lingots or

Lingots d'or

Durant cette période un peu mouvementée, certains sont tentés de céder leur bijoux en or contre de l’argent liquide. Un conseil toutefois : Prenez le temps de comparer.

Bien rangé dans mon cartable, une pièce d’or, un collier ainsi qu’un bracelet. J’ai entendu des rumeurs affirmant que certaines entreprises sont prêtes à acquérir de l’or contre paiement en argent liquide. Bijoutiers, joailliers, négociants… se sont manifestés comme tels. La curiosité est telle que j’ai décidé d’y voir plus clair.

Rendez vous est pris dans un hôtel du centre ville de Paris. Au salon près de l’accueil, je ne suis pas seul puisque d’autres personnes patientent également. Tous ont reçu le même rendez vous avec une entreprise de retraitement des métaux précieux.

Je vois une jeune femme sortant et qui annonce : « On m’a payé 50 euros pour mon pendentif en or. Bon, cela aurait pu être pire »… dit elle,  pas trop convaincue.

Mon tour à présent : Mais deux personnes disent être arrivées avant moi. Ah non, impossible ! Mais je m’incline toutefois lorsque la personne me montre ses papiers d’identité… un insigne de police. L’affaire est donc légale car le couple de policier est venu contrôler la société acheteuse d’or. Le registre est parfaitement en règle… les rendez vous peuvent poursuivre.

Je passe enfin et tend mon précieux contenu. La personne les examine : « Je vous offre 270 euros pour les trois ». Moment d’hésitation… Le commercial de la société me dit en souriant : « Si vous y êtes sentimentalement attaché, conservez les… le cas contraire, n’hésitez pas à les céder ». Ma décision est prise : Je les conserve car surtout, je veux comparer.

Fixation libre du prix

Seconde tentative à présent au sein d’un cabinet d’expertise de métaux précieux… On ne me communique pas un prix pour l’ensemble mais plutôt une estimation de chaque pièce : 150 euros pour ma pièce d’or, 140 euros pour mon collier et 70 pour le bracelet. Soit 360 euros pour le tout. 90 euros de plus, cela fait une différence tout de même !

Au sein de cette activité, chaque individu est libre de fixer son propre prix, c’est pour cette raison qu’il faut prendre son temps et comparer.

Les activités pratiquées par ces sociétés sont transparentes. Vous recevez une certaine somme par gramme d’or. Que remarquons nous suite à ce phénomène ?

On note que généralement, les personnes intéressées par ce type de transaction sont des commerçants, artisans, professions libérales, pas spécialement dans le besoin. Elles ont au contraire bien réussi leur vie et souhaitent aider leurs enfants… elles cèdent alors des bijoux de famille, lingots d’or, etc…

Le phénomène a connu un boom lors de l’élévation du cours de l’or. Tout un chacun a pensé disposer d’un sérieux butin… les gens ont donc raclé leur fond de tiroir et proposé d’anciens bijoux, des restes d’or, etc…

La fièvre de l’or est achevée, la crise non… comme l’atteste cet homme se séparant de la montre de son père pour 450 euros. « Je ne la cède pas par plaisir… mais j’ai besoin d’argent ».

Sur le même sujet :